Créé en 2009 par une équipe de passionnés, le Festival du Film Britannique d’Ajaccio, Under My Screen est organisé chaque année en Corse. Le festival se déroule à Ajaccio, haut lieu de villégiature plébiscité par la bourgeoisie anglaise au XIXe siècle pour son climat propice en hiver. En progression constante depuis son lancement, Under My Screen a su, par une sélection éclectique, fidéliser un large public friand de culture anglaise, irlandaise et écossaise.

La 9e édition aura lieu du 28 novembre au 3 décembre 2017 à l’Espace Diamant.

L'équipe d'Under My Screen au festival de Cannes 2014
L’équipe d’Under My Screen au festival de Cannes 2014

Les chiffres

  • 9 ans d’existence
  • 5 séances par jour
  • Plus de 40 000 spectateurs depuis 2009
  • 15 000 scolaires
  • 20 longs métrages parmi lesquels de nombreuses avant-premières

Ajaccio, cité anglaise

La cité impériale représentait un important lieu de villégiature pour l’aristocratie anglaise au XIXe siècle qui se délectait d’hivers doux et de plages de sable blanc. Cette population a laissé à la ville des monuments remarquables lors de son passage à Ajaccio alors à son apogée en tant que station d’hiver. A cette époque, de nombreux hôtels et villas sont en effet construits dans le « quartier des étrangers ». Le plus beau vestige, sans doute le Grand Hôtel, sur le Cours Grandval et achevé en 1894.

Autre monument remarquable, l’église anglicane, édifiée elle aussi sur le Cours Grandval à partir de 1869 à l’initiative de Miss Campbell. Cette écossaise fut la première à écrire un ouvrage  touristique sur Ajaccio et la Corse, popularisant ainsi cette destination en direction de nombreux britanniques.

A l’époque, Ajaccio comptait jusqu’à un millier d’hivernants britanniques, surpassant les stations de la Côte d’Azur.

 

eglise-anglicane-ajaccio

Grand hotel cours grandval ajaccio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *