* NOUVEAU * Achetez vos places de cinéma en ligne    🌟 DEMANDEZ LE PROGRAMME 🌟   * AJACCIO * #13 / Lancement du 13e Festival du Film Britannique et Irlandais du 26 novembre au 4 décembre 2022   * SELECTION OFFICIELLE * 18 films, 5 avants-premières, 3 premières en France, 1 master class exceptionnelle

GOOD LUCK TO YOU LÉO GRANDE

Comédie

1h37

j'achète ma placeSynopsis
Affiche Mes rendez-vous avec Léo

1h37 – VOSTFR
Compétition Officielle

Réalisé :
Sophie Hyde
Avec Emma Thompson,
Daryl McCormack,
Les Mabaleka

advertisement

advertisement

HORAIRES DES SÉANCES

cinéma ellipse

Samedi 26/11/2022
18h30

Espace Diamant

Mercredi 30/11/2022
21h00

Nancy Stokes, enseignante à la retraite, a vécu une vie sage et sans excès. Après la mort de son mari, elle est prise d’un inavouable désir d’aventure. Elle s’offre alors les services d’un jeune escort boy, Leo Grande. Mais cette rencontre improbable pourrait leur apporter bien plus que ce qu’ils recherchaient et bouleverser le cours de leur vie…

L’Avis de la presse

Sens critique
… « il y a sûrement beaucoup de gens qui ont besoin d’entendre le message d’affirmation simple que ce film veut diffuser sur l’image positive du corps des seniors, et le maladif rapport au sexe qu’entretiennent nos sociétés vérolées par la religion et la bienséance au prix du bien-être »…

THE GEEK
« C’est une comédie drôle, compatissante et humaine avec de grandes performances et une grande direction »

L’Avis UNDER MY SCREEN

Ce long-métrage, structuré à la manière d’un huis clos, commence comme une comédie pure et dure : Nancy Stokes (Thompson), veuve depuis deux ans et enseignante à la retraite, veut s’envoyer en l’air avec un jeune mâle.

Mais on comprendra bien vite que le scénario va au-delà de l’idée d’une « initiation » – à rebours, peut-être, ou à l’envers, mais une initiation malgré tout – pour se concentrer sur la question du désir et de la place des femmes plus âgées dans notre imaginaire collectif s’articulant autour du sexe, du plaisir et de l’image de soi.

En ce sens, Mme Hyde, en compagnie de Katy Brand au scénario, marchent sur une corde raide : Don Jon avait tenté, avec un certain succès, de se plonger dans cette question de relation intergénérationnelle, mais sans tomber dans les clichés. Mais dans ce film, il n’était pas question que l’un des deux partenaires vendent ses services.

Ici, donc, le contexte est franchement particulier. Et c’est probablement sans surprise que l’on en viendra à connaître l’histoire tragique de la vie de ce Leo Grande, et de ce qui l’a poussé, peu à peu, vers ce métier particulier.

Ultimement, est-ce « simplement » l’histoire de deux âmes en peine qui se retrouvent? Oui… mais surtout non. Car Good Luck to You, Leo Grande est davantage une réflexion sur les barrières que l’on peut s’imposer soi-même lorsqu’il est question de profiter de la vie.

En ce sens, ce film est un appel à la bienveillance. Appel qui, à certains moments, devient légèrement caricatural, mais le long-métrage n’a pas non plus la prétention de résoudre, une fois pour toutes, le débat à propos du plus vieux métier du monde.

Quoi qu’il en soit, cela fait beaucoup de bien de voir un film sur le sexe, la tendresse et l’acceptation de soi mettant en vedette une femme plus vieille. Au diable les conventions et les clichés; acceptons-nous comme nous sommes, la vie n’en sera que plus agréable.